Je participe à la relance des blogues en 2017. J’aborderai des thèmes qui m’interpellent, dont la politique, l’urbanisme, l’écologie et les nouvelles technologies.

Pourquoi écrire tout seul sur son blogue en 2017?

C’est pas un peu 2001 les blogues? Peut-être, mais il me semble que l’humain a oublié que le web pouvait aussi servir à partager des réflexions plus profondes que 140 caractères ou un post qui va se retrouver au fin fond de tous les fils Facebook en moins de 2 heures.

Je vais écrire cette année pour participer aux débats sociaux et nous forcer à réfléchir collectivement sur les enjeux du Québec et d’ailleurs. Le souhait a été lancé par Clément Laberge et suivi par plusieurs blogueurs de Québec, hâte de voir où ça nous mènera.

Les médias

J’ai l’impression que depuis quelques années, les médias n’ont plus la profondeur qu’ils avaient. Ou qu’il y a un surplus d’informations. Les nouvelles rapides et succinctes sur Facebook sont débilitantes. Tout va trop vite. Il y a un problème de qualité et de quantité qui nous affecte négativement.

Un sujet qui s’installe plus d’une semaine dans l’actualité québécoise c’est rendu une denrée rare. Juste un exemple, la réforme électorale: pourquoi on n’en parle pas plus souvent? Pourquoi le débat ne suscite pas plus d’intérêt? Sujet trop compliqué pour l’ère du BREAKING NEWS?

C’est peut-être faux de dire que les médias n’ont plus la profondeur qu’ils avaient. Il y a encore des éditoriaux forts intéressant comme celui-ci de François Cardinal sur le vote préférentiel et des nouveaux médias comme Vice qui font des séries de reportages intéressants et complets sur des enjeux trop peu couverts comme la réalité des Autochtones au Québec et au Canada. Tout n’est pas perdu!

Mais malheureusement il reste que ce n’est pas ces exceptions qui forment actuellement le débat social et l’agenda politique au Québec.

Le citoyen

Je ne peux pas blâmer uniquement les médias et les plateformes pour ce climat ennuyant, je crois que le citoyen a aussi ses torts. On pourrait croire que le citoyen est rendu mou à cause de Facebook et du Journal de Québec. Il faut reprendre le temps de réfléchir en société.

Je souhaite qu’on participe à élever le débat et que le citoyen soit davantage inclus dans celui-ci. Ce blogue sera ma première contribution.

Participation citoyenne : quelques pistes

Ce manque de profondeur des médias me donne aussi des idées de participation citoyenne au monde de l’information. Je crois que si les médias nous informent mal ou pas assez, c’est notre devoir d’aller plus loin.

Il me semble qu’il devrait y avoir plus de voix dans le débat que les journalistes et les politiciens. J’ai l’impression que les entreprises, les organismes et les syndicats se font plus discrets dans les débats sociaux qu’à une autre époque. Dans le débat, il manque de débats!

J’aimerais donc que des initiatives citoyennes nous apportent des points de vue différents sur des enjeux comme Uber VS Taxi, Airbnb VS les hôtels ou simplement sur les enjeux de la prochaine campagne électorale municipale.

Le projet TrudeauMeter pour effectuer une suivi des promesses électorales du parti Libéral est une initiative d’information citoyenne que je trouve très intéressante et j’espère qu’on en verra plus de ce genre en 2017.

P.S. Pourquoi sur WordPress?

Je suis programmeur, je sais qu’il existe mille et un trucs cool et libres de droits pour faire des blogues. Mais je veux me concentrer sur l’écriture et pas la technique pour ce projet.

Pourquoi WordPress plus que Medium? Parce que Medium n’est pas assez transparent pour moi sur sa mission d’entreprise, ils ne divulguent pas clairement comment ils vont faire de l’argent avec tout ça et ça m’agace. Je préfère avoir de la pub sur mon blogue et assumer ou payer 3,99$/mois pour exister sur le web.

Publicités